Dictionerfs – Inédit – Analphabètes de retour !

ANALPHABÈTES DE RETOUR ! Une autre manière de célébrer la rentrée (phénomène décrit par l’Unesco)

Quasi septembre, les montagnards sont là et HALTE-LÀ, HALTE-LÀ, HALTE-LÀ les analphabètes sont de retour  !

Pas de méprise. Ces analphabètes de retour ne sont pas ces collégiens pleins d’appétit et de curiosité qui lèvent un doigt impatient pour échanger sur l’état de leur savoir en construction avec leur savant centre préféré (le n°10 de la salle, le mammouth au maillot floqué E.N, redoutable joueur de tête). Non, ce ne sont pas eux.

L’analphabète de retour, ce n’est pas même cet élève qui se fiche des compétences mais compte ses fiches de rentrée depuis le début de sa scolarité de collégien. Nom, prénom, adresse, livres lus cet été, animal domestique susceptible de bouffer un devoir-maison, rivaux déclarés d’une scolarité normale (consoles, internet, portable, blog, contacts intermittents avec un grand club européen de football qatari). Allez, dejà 3 séries de fiches de rentrée, plus qu’une et il quitte, enfin, le collège. Non, ce n’est pas lui.

En fait, les analphabètes de retour ne sont pas dans les classes.

Un analphabète de retour c’est un élève qui est sorti du système scolaire en pensant que lire, écrire c’était acquis pour toute sa vie. Comme un vaccin, sans jamais aucun rappel. Erreur. Et il avait pourtant tout coché !

L’analphabétisme, c’est ce qui reste quand on a tout oublié.

C’est une question d’Éducation sur laquelle n’a pas planché le gouvernement lors de son séminaire ‘France en 2025’. Alors que le ministre de l’intérieur a parlé, lui, de police 3.0, l’analphabétisme de retour (2.0, donc) a été manifestement oublié.

Et ce n’est pas le fait que les annales du brevet soient de retour qui va changer la donne. Depuis qu’on a fait la peau de chagrin au DNB, ces annalebêtes 2013 vont faire peine à voir.

Heureusement, HALTE-LÀ, HALTE-LÀ, HALTE-LÀ LES PROFESSEURS SONT LÀ. Qu’on se le dise : le semis d’analphabètes n’aura pas lieu ! Le fonctionerfs se sent very singing in the rentrée (plus tard, on verra…). Il chante :
«J’atteins souvent l’ours intrépide / Et sur les monts / Plus d’une fois / J’ai devancé / La course du chamois.»

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs se commande en librairie ou sur le site de la maison d’édition.

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s