Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of

Les vacances de la zone Blog…

Pour ceux qui connaissent le Dictionerfs, pour ceux qui ne le connaissent pas et qui tombent sur le blog, voici un petit Best Nerfs of de l’année 2012-2013.

On peut l’emporter tout de suite ou le consulter pendant l’été. Et puis, peut-être que le Dictionerfs reviendra en septembre.

Le blog du Dictionerfs, année scolaire 2012-2013 : 7909 vues et 140 articles.

Voici une sélection d’articles (cliquez sur les titres en bleu).

Les trois + lus (la communauté éducative et au-delà)

Bulletin de notes de Pinocchio (420 lect.)

Dracula et autres vamprofs (157 lect.)

Le complexe de Guy Degrenne (146 lect.)

Dédicace à l’équipe d’EPS

Handball

This is the Hand

Dédicace à la Cantine

La Raviolution

Le sourire du crémier

Que mange un professeur ?

Nutella

Complexe de Die

Dédicace au berger allemand entré dans une salle de classe

Le rose pourpre du cours

Pas de dédicace…la disparition d’un CAPES

Le Capes de Lettres Classiques

Pour en finir une bonne fois pour toutes avec le ghettoïsation

Collège de merde

Y’a pas que le cours de français dans la vie

Prof de maths

Île Anglo-Normale

SVTT

Fi de la géographie

Des pastiches

Le Seigneur des Anneaux

Dialogue social à la Audiard

Atelier Gréco : Désabusez-moi

Le niveau ?

L’adoublement

Y’a pas que la BD Les Profs dans la vie !

Les Schtroumpfs de Peillon

M’en fous

Les nouvelles technologies encore et toujours

Aux abonnés de Fesse-droite

Goncourt malade du tweet

Twuit’heures

De l’autodérision

Quelconque

Faire le Hakatre

Trou

Audio-projecteur

La S-F avec nous !

Jules Verne

DHG Wells

Y’a que le cours de français dans la vie !

Bled en herbe

Le Palu

Rédactionnaire

Les doigts de l’homme

All-Blacks

Titres de manuels

Des articles en forme d’exercices de style oulipien

Collège lege (phénomène d’écho)

Ouliprof (sans -e)

Ouliprofesse (plein de -s)

Oul-I-Prof (plein de -i)

Tendu (plein le -u !)

Fin de carrière ou fin de course

Pot de départ

La retraite

Mourir d’épuisement dans une classe

Leave our teachers alone !

L’enseignement, c’est pas du cinéma ?

Hitchcock

Le congé maladie et Depardieu

Caméo hitchcockien

Profs en Séries

Real humans ?

François Homeland

Du quotidien de collectif

Photo de classe

Ascenseur collectif

La chasse est ouverte

E/D l’épicier

Musique d’escalier

Collège Les Soldes

Ryugyong ou la reconstruction

Collège mort

La Villeneuve de Grenoble dans une bien triste actualité

Marche blanche

Place des Géants

Un peu de sociologie

Parents de prof

Fonctionnaires des deux mains

Enseignant décrocheur

Un article plein de nerfs

Collège Lautréamont

Les élèves difficiles

Torcheculatif

Barbare à treize ans

Cellule de crise

Crache misère

Chépa

Encore téj’

25 km de retenue

Wall of fame

Une année papale

Habemus profs !

Fumée noire

Une année de Brevet et d’Orientation

Taux d’évidement du Brevet

Ladite surveillance

Sigmund générale

Fooormidaaable

Dictée surprise

Salle de shoot

Dictée à l’adulte

Un peu d’écologie ?

Merle

Les modes doux dans l’Éducation

Océan

La naissance d’une star

L’Épaisse Dame au Socle

Acquis mieux mieux

Joue-la comme Ferry

Ibrahimovic

Numéro Dys

Dictionerfs : le blog qui parle du livre

Enième

Coquilles

Mammouth toujours

Helmut le mammouth

Ça va mal finir

Baril de poudre

La politique pudique

Pique-nique de contestation

La refondation de l’école, façon Dictionerfs

Nat King Collège

Fête du sleep

Stand up !

Aux mutés, aux azimutés

C’est l’été : un article BONUS, inédit parmi les inédits

REFONDATION DES PROFESSEURS, saine activité (été : 1 automne : 0)

Voici venir la mi-juillet et les vacances d’été. Celles que plus personne n’ose appeler les grandes vacances. Et pour cause : elles ont été raccourcies.
Hélas, le fonctionerfs n’a pas compris le concept du congé maladie : ce gros malin est malade au début des vacances.
Après le chemin de croix de l’année scolaire, le fonctionerfs Compostelle son billet d’absence. Plutôt la crève que de valider le livret de compétences (déjà il avait eu la GRIPPE lors de la RGPP).

Même s’il en a bavé, il ne fera pas le coup du teacher mouillé. Il est trop fier pour ça.

Crucifié par un livret de compétences cruciforme, il préfère, à la foi aveugle qu’on lui demande, la naïveté, le goût du rien. Il fait le vide et s’éprend d’une case blanche, loin de l’air vicié des mouches du coche et de leur Bzzz pédagogique.
C’est le temps de sa propre refondation, de son ressourcement. Sans projet, sans subvention, sans but. Juste un chemin. La paix de la forêt.
Le grand donneur de leçon part en randonnée, loin des vilains Piliers et de L’Épaisse Dame au Socle.

Prof est un chouette métier où on peut être et avoir l’été.

À la mi-juillet, pour le professeur de français notamment, ‘été’ n’est plus un participe passé. Cet été-là, c’est à lui qu’on l’accorde et c’est bienfaits pour lui, et tout plein ! Les jours sans classe s’annoncent revigorants.
En ÉTÉ, le fonctionerfs se repose de toute la tension accumulée et salutaire qui lui permet de dire en fin d’année qu’il ne s’est pas fait EU. Malgré tout, en septembre, c’est sûr, à nouveau, il se fera maître.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs se commande en librairie ou sur le site de la maison d’édition.

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s