Dictionerfs – Inédits – Leave our teachers alone !

LEAVE OUR TEACHERS ALONE !, apéritif de fin d’année (le convivial n’est plus ce qu’il était)

La ligne du budget réception est un bien triste horizon. Sur la table de l’apéro, tout gâche la vue. Table rase de fin d’année. Pot de chagrin. C’est une ligne oranges pressées, qui plus est en brick. Drôle de Pink Floyd : Another Brick in the wall.

Mais qu’attendre d’une ligne de chiffres qui s’intéresse à reculons à la part humaine d’un métier (l’apéritif de fin d’année) ?

Leave our teachers alone ! Hall of shame. C’est réussi : la communauté pédagogique n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle se sent bien seule.
Dans ce navire où même les rats quittent le navire (y’a rien à manger), y’a de quoi faire son Batho : «C’est un mauvais budget». Un budget trop bas, en rien à la hauteur de l’événement. Du cheap sans chips. Le plateau de l’apéritif s’est transformé en honte-charge.

De quoi avoir le jus d’orange amer.

Que les verres restent au gouvernement. De toutes façons, ils n’ont rien pour faire pschit : pas une bulle. Décidément, l’Environnement n’est pas convivial.
Les fonctionerfs, chevaliers à la triste mine, se transforment en Don Quichotte des feuilletés. Ça se passe comme ça, au pays des fonctionnaires : c’est la vigilance orange avant la tempête dans le verre d’eau. Plus la polémique enfle, plus le budget se serre.

Les vacances arrivent : on rompt le groupe sans rompre le pain.
Qu’est-ce que c’est que ce carnaval ? Qu’est-ce que c’est que ce mardi qui n’a rien de gras ?
Pire, l’apéritif amer intervient juste après avoir appris non seulement que le privé continue à grignoter les effectifs du public mais que la carte scolaire n’est toujours pas assouplie. Le Privé sous Contrat met le Public sous Contrainte.

Décourageant. Démotivant. En plus, y’a rien à manger.

Démoralisés par ce jus d’oranges pressé, pas étonnant qu’en juillet les fonctionerfs préfèrent la ligne bleue des Vosges. Et pour ce qui est des feuilletés, il leur reste heureusement les livres.
Au moment de l’enterrement de l’apéritif de fin d’année souvenons-nous que Jules Ferry voulait être enterré : «en face de cette ligne bleue des Vosges d’où monte jusqu’à mon cœur fidèle la plainte touchante des vaincus»

L’apéritif convivial de fin d’année, lui, a été enterré au beau milieu d’une ligne oranges en bricks, assortie de quelques feuilletés.
C’est le coup de pied aux vaincus du Service Public.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs se commande en librairie ou sur le site de la maison d’édition.

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédits – Leave our teachers alone !

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s