Dictionerfs – Inédit – Supporters du Service Public

SUPPORTERS DU SERVICE PUBLIC, foule monstre (PSG : Public Service Généreux)

Les supporters de foot ne se rassemblent pas. Ils s’ameutent, ils s’atroupent, éventuellement, quand ils sont ivres, ils peuvent se coucher sagement.  Sur la voie publique, dès qu’ils en ont l’occasion, ces individus vociférent, des canettes et des bates de baseball à la main (quand ils sont ivres, ils ont tout à la bouche).

Les supporters ne se ressemblent pas.

Les supporters du Service Public d’Éducation se réunissent en congrès. Ils s’assoient sur des chaises pendant que l’un d’entre eux parle. Ils applaudissent, mais sans drapeau ni corne de brume. Le score ne les intéresse pas, d’ailleurs il n’y a pas de tableau d’affichage.

Il existe donc deux types de supporters. Les uns rejouent – mal – La horde sauvage ; les autres la jouent concorde civilisée.

Mais, dans le stade de foot comme dans le congrès de parents d’élèves, il y a bien une tribune des supporters.

Si les participants de ce congrès ne vocifèrent pas (un congrès de 67 ans d’âge, ça calme), il leur arrive, tout de même, d’être en désaccord. En général, lorsque le débat s’enlise, c’est la Fédération de Marseille qui intervient en assénant sa formule fétiche «Droit au But». Lorsque le but est enfin atteint, chacun embrasse les idées de l’autre, l’arbitre remet l’élève au centre et la partie continue. Il y a toujours un parent d’élève pour faire un peu de politique : «Ce serait dommage de se diviser après avoir tenu bon pendant cinq ans à l’extérieur, sur un terrain gras, au milieu des ultras et des casseurs.»

Dans ce championnat scolaire national, les supporters ne se soucient pas du classement.

D’une part, parce que, malgré les suppressions de postes, les divisions restent innombrables  : par villes, par secteurs, par niveau, numérotées, alphabétisés, sans compter les divisions d’honneur et d’excellence…une accumulation pyramidale qui est sans doute à l’origine de la formule ironique en vigueur dans les Inspections académiques : «Le collège public, combien de divisions ?».

D’autre part, parce que les membres du congrès contestent clairement l’existence des notes. Pas de notes, pas de classement (Le chocolat, c’est le livret de compétences avec ses cases bien croquantes). Ces parents d’élèves accusent ceux qui mettent des notes (communément appelés ‘profs’) de «mettre trop de pression» aux élèves. On ne peut pas leur donner tort : l’impression de jouer la finale de la Champions League lors de chaque contrôle peut, à la longue, user un élève venu au collège pour découvrir avec appétit les inépuisables secrets que recèle le savoir humain.

À l’occasion de ce congrès, les parents reparlent aussi de ce maudit redoublement jugé inutile et coûteux. Une frange de la fédération propose d’en finir avec cette absurdité, en créant par exemple le terme ‘dribblement’. Il s’agirait d’officialiser le jeu de jambes parfait qui permet, déjà, à un élève de passer avec succès de classe en classes (l’échauffement se déroule en général dans les couloirs, en ligne droite).

Lors du congrès, il est aussi question de l’égalité des chances et de mixité sociale. Hélas, il faut bien se résoudre à l’évidence, dans ce secteur du jeu éducatif, une fois de plus, la partie se termine par un match nul.

En fin de soirée, la ville, où s’est déroulé le congrès, n’est pas victime du débordement de ses participants. Il faut dire qu’il n’y a pas de quoi organiser une manifestation festive sur la voie publique.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies.

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s