Dictionerfs – Inédit – Île Anglo-Normale

ÎLE ANGLO-NORMALE, Île du continent éducatif (« This Island is my homeland », an english teacher)

Dans la salle d’anglais, c’est très simple. C’est comme chez le coiffeur. Les élèves sont en glaise (même les garçons) et la raie est au milieu. On coupe ce qui dépasse et les adjectifs sont inversés. Anglicisme oblige. C’est de la pédagogique pâte à modeler, isn’t it ?
Une fois que le professeur a cliqué sur l’onglet ‘Absences’, le cours peut commencer, ou, comme aurait dit George Bernard Shaw, «must go on».

Devant sont placés ceux que leur comportement conduit à se faire engueuler. S’ils dépassent les bornes (to be insupportables), le professeur les Anglo-Klaxonne.

Aux quatre coins sont anglés ceux qui peuvent être les moteurs de la classe. Ce sont des anglés saillants, des anglais vifs. Il n’est pas obligatoire qu’il s’appelle tous Pierre. Même si un Pierre d’angle est toujours pédagogiquement bénéfique.

L’anglais est une question de point de vue. Or, dans la multiplicité des angles se terre le contraste.

Le professeur engueule ceux qui en traitent d’autres d’anglés. Le badboy la joue comme Iznogood. Au risque de lèse-hétérogénéité – pour faire cours et court –  le professeur devra rappeler qu’avec les uns il monte Lesson, tandis qu’avec les autres il baisse Lesson.

Ce sont les inconvénients de l’exer-Size de la mixité sociale et de la mixité en cours et tout court. Comme on forge son expérience, on don’t forget le reste de la classe. Le professeur fait son cours, respecte le programme et suit son habeas corpus.

Enfin, partout dans la classe, beaucoup d’élèves  hésitent entre faire l’ange et faire l’angle mort. Entre le coin de l’œil et le recoin (petit poison sombre et propice). Être franc ou anglophobe ? that’s the question. Mais l’anglophobe est heureusement facile à repérer : il a l’answer contre tout.

C’est avec tout ce petit monde que le professeur d’anglais doit composer. Alors mieux vaut qu’elle/il arrondisse les anglicistes, sinon c’est l’angoisse.

Heureusement, comme dans la chanson de Gainsbourg, Elisa, Elisa (et beaucoup de ses collègues) s’emploient à faire cours, « quelques anglaises et la raie au milieu ».

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – Île Anglo-Normale

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s