Dictionerfs – Inedit – M’en fous

M’EN FOUS,  Fonctionnaire de fiction (Mélange de Gaston Lagaffe et de Profs)

Quand il est en stage, le sympathique Gaston Lagaffe oublie Franquin. La créature échappe à son auteur. C’est fini la bonne franquette à Franquin, la paresse en espadrilles. C’est la naissance de la créature de Franquinstein. It’s alive ! Alertez les BDs ! Le personnage récurrent est essoré, lessivé, récurré. Dans cette circonstance, il ne fait plus du tout dans l’humour franco-belge. Plus du tout.

En plus, à la moitié du stage on ne veut pas qu’il émarge, il est barge de rage. Y’a plus de Lagaffe qui tienne, ça le gave tout ça. Son seul signe obscène, c’est son âge : il est majeur. Qu’on se le dise !

Lorsqu’il part, son «M’enfin» se transforme en «M’en fous !».

Un véritable Gaston Flingueur : quand on lui en fait trop, il correctionne plus ses copies, il dynamite les stages. Et il n’a pas que les cheveux en bataille, tout son corps enseignant s’étrique, réagit, convulse : «M’enfin», faut que ça s’abrège ! Ah ! ça lui sort par tous les pores…

…par tous les ports…

Oui, il aime bien les mouettes et les paysages maritimes. Buller, faire la planche. Il chérit sa liberté pédagogique. En plus, un rien lui suffit. Il l’aime bien sa petite pagaille, sa pile de bazar. Pensez, c’est un as du bricolage. Il n’a pas son pareil pour entrer en cours et se sortir d’affaire. S’il a appris à détester l’émargement, il aime bien les marges. Unfollow the line. Bon, les cases, ça lui a passé. Mais, avant le Livret de Compétences, il aimait quand même bien ça.

En septembre de chaque année, ses élèves s’exclament : «Habemus Prof !». Pendant l’année, il suit son programme et sa fumée blanche. Quand il n’est pas content, il a une petite fumée noire au-dessus de sa tête. Normal, c’est un personnage de bande-dessinée.  Mais cet Anti-héros aux avoirs gelés est un Gentil Prof au savoir enfiévré.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inedit – M’en fous

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s