Dictionerfs – Inédit – Fumée noire

FUMÉE NOIRE,  fumée de reconduction  (Habemus nigram fumam)

La petite fumée noire c’est celle qui sort du crâne du professeur lessivé, exténué, bien ramoné. «Vos luttes partent en fumée», chantait Bashung.  Le corps flanche et vole, la fumée noire. Les élèves sont en pleine forme. Ils ont la langue bien pendue (bene pendentes, au pluriel) et le verbe haut, Très-Haut.

Lorsque vient la fin de la journée, pour le prof (enfin, ce qu’il en reste), Le No Smoging Orchestra est de rigueur. Il a tant fumé, tant crié, tant tempêté. Somewhere Over the Ras-le-bol. Oui, quelque part par là. Le pauvre n’a rien d’un émir du Quatar. Question Emir, il ressemble vaguement à Kusturica. Mais plutôt dans sa version chat noir que dans son versant chat blanc.

Avant de devenir ce pauvre mortel de fin de journée, le prof a passé la journée dans sa salle 16 (ou « La chapelle Sixteen », expression bien trompeuse qu’on lit sur les affiches du Ministère pour promouvoir le métier et attirer des candidats). Salle 16, à son bureau, la sainte journée sur son Saint-Siège, le prof n’a rien perdu des frasques de ses élèves.

Hélas, il sait qu’il ne sera jamais Pape. Habemus papam, c’est pas pour lui.

La raison est simple : il refuse de brûler ses bulletins avec un mélange de chlorate de potassium, de lactose et de colophane pour produire une fumée blanche.

Avec le temps qu’il y a passé, en fin de trimestre, ce serait franchement à vous dégoûter de mettre des appréciations bien pensées (« le latin peut l’aider à se structurer » ou autre).

Non, il ne brûlera pas un de ses bulletins. Tant pis pour l’Éternité, il profitera de sa Retraite de fonctionnaire de terrain. Et puis si Dieu existait, il lui aurait multiplié ses moyens depuis longtemps (non, les deux pains à la cantine ne l’ont pas converti) !

Son conclave laïc, étriqué, bien à lui, lui a toujours dit de se méfier du Père Noël, des God-Cheminée, des autels pas chers et des Curies d’austérité. Sans parler du battement d’aile du pape Peillon.

Simple mortel, le prof aime pouvoir dire ce qu’il a sur le cœur. À défaut de devenir pontife, cela lui évitera peut-être le pontage et son Habemus infarctum, quand le cœur se heurte aux particules de fumée noire.

Lire aussi : https://collectiflessaules.wordpress.com/2013/03/02/dictionerfs-inedit-habemus-profs/

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Dictionerfs – Inédit – Fumée noire

  1. Ping : Dictionerfs – Inédit – Habemus Profs | collectiflessaules

  2. Maurice Ethevenot dit :

    Le terme « vaticanant » serait bienvenu ! En hommage à Mallarmé et Reboux et Muller :

    A la manière de… Stéphane Mallarmé

    Quand le vaticinant erratique, au larynx
    Dédaléen, divague en sa tant dédiée
    Manie et de l’absent avant tout radiée
    Pour de l’insaisissable animer la syrinx,
    O n’être qu’aboli le mystère du sphinx
    Par qui du clair-obscur l’âme est congédiée !
    O chevaucher, vers la victoire irradiée,
    Aveugle, et de ses yeux exorbités, le lynx !
    Hypogéenne telle énigme la Pythie,
    Ambage non pas un d’où l’inconnu dévie,
    J’ai de l’impénétrable approfondi l’azur;
    Et, ténébral sitôt hiéroglyphique cygne
    Qu’obstructif en son vide ombre un déléatur,
    J’offusque, triomphal, le néant qui m’assigne.

    Paul Reboux et Charles Müller

  3. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s