Dictionerfs – Inédit – E/D l’épicier

E/D L’ÉPICIER [E/D : prononcer ‘e sur d’ ; dans les statistiques de l’Éducation, c’est le nombre moyen d’élèves par division]

Le domaine d’E/D l’épicier c’est l’éducation de proximité.

Ses objectifs sont simples : Lire, Écrire, Hard-Discount.

C’est une enseigne qui vend de tout, pas cher. Tout ce qui est en plein dans le socle. Les produits sont d’ailleurs étiquetés : «Close to the socle» ou «Acquis faut qu’on». L’épicier n’est pas LPCier pour rien, il sait de quoi il parle, il connaît son Appellation d’Origine Contrôlée, son AOSocle. Tout produit acheté est un acquis pour l’éternité.

E/D l’épicier fait dans le plain-pied, il ne veut pas de l’ascenseur social. Ça fait trop de charges à payer. Il aime la foule (affluence, audience) et sacrifie volontiers l’enseignement en groupe à l’enseigne de son groupe : elle est jolie, colorée, simple. En plein dans le socle.

Le crayon sur l’oreille, E/D feuillette son livret de Compte-Dépenses. Il a le temps. Sa boutique est ouverte jusqu’à tard et il aime bien la compagnie. Surtout souriante et enjouée.

Cependant, comme tout petit commerce, il a ses contraintes. E/D l’épicier veut bien que les profs récoltent des fruits mais c’est lui qui doit les vendre et les ventiler, en faisant quelques choux-gras, bien sûr. Du coup, alors que l’enseignant perd sa force pour le sport de combat pédagogique (et décroche quand il faudrait qu’il coche), E/D L’épicier se prend pour Ray Choux-gras Robinson.

Les temps changent. Depuis que le pape a démissionné, E/D l’épicier est passé au numérique et n’a plus d’ardoise. Du coup, privé de l’émissaire de Dieu, il ne prévoit pas : il voit à la dépense. La maison a beau être ouverte jusqu’à tard, elle reste ferme et ne fait pas crédit. Pas d’élèves, pas de division.

Elle a néanmoins une monnaie d’échange.

En fait, comme Dieu, elle fait des signes positifs.

Aide-toi ou E/D-toi, le ciel t’aidera.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – E/D l’épicier

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s