Dictionerfs – Inédit – Taux + Taux = Étau

TAUX + TAUX = ÉTAU, calcul savant (la tête dans l’étau)

Taux d’évitement (ou taux de change) : Les établissements, publics et privés, sont en concurrence. Le code de l’Éducation s’efface devant le Code du Commerce, l’Établissement Scolaire s’efface devant l’Établissement Financier.
Le Service Public est en Promotion : (presque) tout doit disparaître. Comme au judo, les établissements utilisent la faiblesse de l’adversaire : le taux d’évitement profite au catho. Pour les fonctionerfs qui prennent le taureau par les cornes, le taux d’évitement peut devenir une corrida épuisante. Comme au bon vieux temps du dégraissage du mammouth, ça peut être brutal et se finir par les oreilles et la queue.

Taux d’évidement (le taux n’a pas horreur du vide) : Comme une truite servie à la cantine à qui on a retiré ses arêtes, le savoir se veut lisse, par petites bouchées, sans aspérité. C’est que les élèves risqueraient de s’étouffer. Or, les profs connaissent mieux la compression du personnel que la compression abdominale.
Comme les bananes qu’on aime parce qu’il n’y a pas d’os dedans, on va se mettre à aimer les dindes parce qu’elles n’ont pas d’arêtes.
Quand les truites sont sans arêtes (évidement), les carottes commencent à être cuites (évidemment).

Taux de Bescherelles (ou taux de conjugaison) : Depuis Fukushima, les fonctionerfs disposent d’un compteur Geiger. Ainsi ils peuvent analyser le taux de Bescherelles dans les exercices de grammaire de leurs élèves. Leur Geigestion du niveau des élèves est facilitée par leur maîtrise de l’hétérogeigerité de la classe.

Taux de réussite (ou alea jac’taux est) : Les établissements de secteur, c’est vieillot. Le jeu des Collèges Musicaux c’est une vision ludique de l’Éducation. Il y a un côté Mercato. Une vision plus tranchée prétend que c’est le poker qui a remplacé l’égalité des chances.

Taux d’encadrement (ou étau d’encadrement) : Avec un maillage social serré et un tour de vis scolaire, le taux se ferait étau.

Taux de remplacement (ou qui va garder les enfants ?) L’absenthéisme est une superstitieuse croyance à la triste permanence.

Botauxer une école défigurée : c’est ce qu’il faudrait pour booster le Service Public : des élèves pulpeux, des profs regonflés, un botox populi.

Scataux : « taux, taux, taux vous saurez taux sur le collège eunuque. Ô gué, ô gué »

Taux de mortalité (La Maléducation finit en Quick !) : Bien sûr le fonctionerfs voudrait échapper au Socle Commun des mortels. Mais à force de parler de ciment social et de la reconstruction de son collège, il va peut-être finir les pieds coulés dans un bloc de béton.

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s