Dictionerfs – Inédit – Ouliprof

OULIPROF, lipogramme, texte sans -e (Hommage aux ÉlÈvEs qui sont, eux, pleins d’-e)

Sans ados ou quasi-ados dans son cours, un Ouliprof a froid, prof vain, sans voix.
Sous Bayrou, Darcos, Fillon, Haby, Jospin, Lang, Monory, l’Ouliprof connut aussi un grand froid (sous Zay, moins dit-on dans sa bio).
Aujourd’hui, à coup sûr, si un candidat au concours craint d’avoir froid aux avoirs, il doit fuir fissa hors du Bahut Commun.

Oui, un prof, ça choisit d’avoir froid. Pas d’option Liposuccion, il faut du Colossal, du Poilu. Mammouth un jour, Mammouth toujours. Pour attributs : avoirs minus façon glaçons.  Blafard avant d’avoir bu du sang-froid à la Vamprof. Con sans gain, toujours (Or, Cac 40 : jamais pour lui, tout à la bank).

Vocation ? Bon samaritain ? Hussard noir ? Rasta criant «Stand up !» ?

À coup d’croix, d’Pisa, on conçoit un prof caoutchouc, mais un Ouliprof fait du corps-à-corps, confiant dans sa mission : l’action, l’action, l’action. Du triplaction sans finir rasoir.

Choir du statut, d’un acquis social ? No way.

Il s’agit d’un Ouliprof magistral, grammatical, musical, axial, vivant oral, latin malin ou  indoor pour prof sportif. Du matin au soir, il a toujours l’aiguillon du travail.

Las d’un Ouliprof, on voudrait la nounou d’ados, un portrait-robot (ordis, souris, ça suffit pas). Pour sûr, il combat la doxa : jamais Bisounours pour sa notation.

1/ Dans un couloir, il dit «Chut !». Parfois il punit, inscrit un mot où il faut : «Trop bruyant !». 2/ Quand il y a du chahut dans son cours, il brandit sa punition. 3/ Supposons un Volcan, un magma d’ados, il fait alors un rapport, bilan : gnard à la maison ou inclusion au bahut. 4/ Au C.A, il boycott la DGH, hachoir à savoir jivaro qui poursuit son Moby Dick, son hussard blanc.

N’oublions pas un hobby du Moby : voir vingt ados assis à son cours sans anorak.

Qui salirait l’Ouliprof, nommant l’individu Dracon ? Pourtant…Tant pis !

A midi, il subit un Clap annonçant sa Faim !

Hollywood sans rival, confiant dans son «Qui a bu boira». Sans Plan B, l’Ouliprof va au local pour nutrition où on lui fait du plat. Pain, Portion, tracas d’ingurgitation. « Bouffons ! »,  s’unit au surnom. Y’a du sursaut avant la Raviolution !

L’Ouliprof craint un burnout profond. Alors, avant sa fin, au soir, dans son lit, quand il a un trou, avant un cours, il s’assoit sur un banc dans la cour. Il y voit tant d’ados insouciants ou ahuris, ignorant l’horizon aux faux-airs d’un Fukushima.

Soudain l’Ouliprof craint la disparition du Bahut Commun.

Puis, oubliant la complication, l’incroyant Ouliprof fuit la Toussaint, tout coup du sort ou apparition façon Soubirou.

Loin d’un fou psychosant un pain au chocolat, il a soif d’air, d’azur. À quoi bon mugir «Ouf», «prol», l’Ouliprof poursuit sa mission. Il connaît la chanson.

Du social, un fil d’humour ! Jamais fini pour lui : il croit au post-scriptum, au post-Spartacus (Spartacum ?)

Mandrin, Rosa Parks, Noam Chomsky, Howard Zinn, hasard d’un rassurant quatuor militant.

Ça fait un bail, sur un blog, qu’il fait l’Ouliprof pour un quidam passant ou pour vingt aficionados.

Rigolo. A à Z, tout un dico. Holly prof, lolly prof. Pop !

———

Sans -E ?
Eux ? Euh…les élèves !

L’Ouliprof continue : OULIPROFESSE, Zézaie pas dans le métro (Allitération à la Station S) https://collectiflessaules.wordpress.com/2013/02/10/dictonerfs-inedit-louliprofesse/

En dehors de ces inédits  Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – Ouliprof

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s