Dictionerfs – Inédit – La Rose pourpre du cours

Dictionerfs : 265 articles – Le Robert Collège : 40 000 articles

LA ROSE POURPRE DU COURS, quand le mot sort du livre (Le filmfeuilles : pâtisserie pédagogique)

C’est un instant magique.
Le fonctionerfs, à la fin de son heure, ouvre la porte de sa classe et découvre le sujet de son cours : là, devant lui, en chair et en os.
Ça aurait pu être Achille, Spartacus, Le Roi Arthur, Molière, Racine, Hugo, Prévert ou même une conjonction de subordination (au moins il aurait su à quoi ça ressemble en vrai).
Non, ce jour-là, le fonctionerfs a parlé de Buck, le chien-loup dans un roman de Jack London. La sonnerie sonne…et la porte apporte un chien.
Cela ressemble à un remake du film de Woody Allen où un acteur sortait du film pour entrer dans la réalité.  Les élèves assistent à la projection de La Rose pourpre du cours.
Ce jour-là, il suffit donc de fermer un livre et d’ouvrir une porte pour que le mot devienne une réalité. Dans le bric-à-brac du collège, involontairement, le fonctionerfs déniche un chien pour illustrer son cours.
Mais comment expliquer qu’un chien entre dans un collège, gravisse deux étages puis aille, justement, dans la salle où on parle de lui ?

Inexplicable ?

Il n’y a que le fonctionerfs, les avoirs gelés et en plein Alaska social, pour reconnaître L’Appel de la Forêt, cher au romancier américain Jack London. Lanimal (le prof !) a le sang froid et ne perd jamais son Grand Nord.
Dans la sévère école du XXIème siècle l’appel des élèves est informatisé et les portables se ramassent à l’appel. Tous ces appels deviennent dérisoires et s’effacent devant l’indicible des mystères primitifs, l’élasticité de l’intelligence animale, l’alchimie du chien.

Sans rien du Tartruffe, l’animal surgit, s’invite, s’impose : The Call of the Wild.

Un hôte dog.

Avant d’être un Grand Prédateur, l’homme fut une proie. Les élèves s’en souviennent lorsque ce chien surgit dans la classe : les élèves sursautent, pendant que, dans le couloir, la foule se hérisse en vagues, les yeux écarquillés et les narines frémissantes.

Pourtant ce chien est inoffensif.

Encore que…

Il a le rire féroce du philosophe grec Diogène : il cherche un Homme. Il se moque de l’ascenseur social pour le palier 2 (il a pris l’escalier) et regarde avec mépris la forêt des compétences. Il a l’air de penser comme le loup de La Fontaine à propos de la «liberté» du chien :
(Je) «ne voudrais pas même à ce prix un trésor»
Durant quelques minutes, avec fulgurance, ce chien, sans collier, incarne toute la liberté pédagogique : The Call of the Wild School.

En dehors de ces inédits – et de cette fin du monde – Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Dictionerfs – Inédit – La Rose pourpre du cours

  1. Mara dit :

    Ouahhhh ,une épiphanie pédagogique, le retour de la nature, le chien triomphe de la grande cocheuse, du mortifère scolaire, c’est la matou qui revient, c’est le destin ! Ca fait quoi d’être le messie de l’école ? Vous vous y attendiez ? Vous avez vu des signes ? Le chien ressemblait au ministre ? Il avait des lunettes ? Une barbe ? Un tonneau ? Promis, on se sauvera en suivant votre parole, vous ne serez pas sacrifié. Vive les signes !

  2. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

  3. Ping : Dictionerfs – Inédits – LE PROF BAT L’AVOINE | Dictionerfs du collège commun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s