DIctionerfs – Inédit – Galette des Trois

GALETTE DES TROIS, Dessert de la nouvelle année à servir bien chaud (La fève, gimme fever.)

Pour le fonctionerfs, le passage en 2013 est étroit comme un tunnel : il voit de la lumière et il y retourne.
Tout semble comme avant. Le même bahut, les mêmes élèves, les mêmes collègues. Il se reconnaît même dans le miroir : toujours bien coiffé sur le poteau et les avoirs bien gelés.

Du coup l’envie lui vient de pousser la mêméité dans les orties…

Pourtant, par la grâce d’un bouchon de champagne, d’une bise bien tapée, d’un réveillon télé enregistré, d’une soirée entre privilégiés encore en vacances, d’un nez rouge de renne enrhumé, d’une gastro mal élevée, finalement peu importe comment, le miracle est là : le 12 est devenu 13, comme un Google + 1.
Tout le monde sait que les 3 Mousquetaires devinrent 4 et qu’en découvrant Blanche Neige, les nains revinrent 8. Désormais, tout le monde sait que 2012 est devenu 2013.

Que faire ? Monter ? Rebondir ? Descendre ?

Non.

Le fonctionerfs avale toujours du grec par les racines. Radical, il se voit Alexandre, Grand Protecteur du Service Public. Ce qu’il ne faut pas en cendres, il le rallume ! Le fonctionerfs a décrassé son feu sacré, il est redevenu cet homme à flamme, moitié porte-feu, moitié porte-flingue du genre «qui correctionne plus». Fier de ses classiques, c’est sans conteste tout en haut Dumas, que le fonctionerfs salue son changement de Cape. Même s’il en a par-dessus, il veut que son changement se fasse avec panache : sa cape est un subtil et féroce mélange de cuir bien tanné, de tissu social et de super pouvoirs.

De la Cape et de l’Épais, donc.

Le tout sur un vaisseau porté par un flot bouillant de sang nouveau. Plutôt normal pour quelqu’un qui a des avoirs gelés à pourfendre. Oui, depuis que Le Petit Nicolas a tourné la page à la France, le fonctionerfs a abandonné sa dégaine d’Agnan, de chouchou à lunettes amateur de dossiers. Il s’est métamorphosé en Hussard sur le toit de l’Éducation, mieux : il a pris de bonnes résolutions et le costume de D’Artagnan !

L’Épaisse Dame au Socle n’a qu’à bien se tenir. Elle se prépare un duel périlleux, tant son adversaire parait déterminé à saucissonner son Livret. Qui plaindra celle qui avait causé sa perte en prétendant découper le savoir des élèves en rondelles ? LPC, La Pas Cap’.

En fine lame, à la fin du Livret, il touche.

À coup sûr, le fonctionerfs laissera L’Épaisse Dame dépourvue de son Socle, vaincue, l’écu non acquis. Pour admettre sa défaite, l’ex-grande Cocheuse ne pourra qu’hocher sa tête.
En pleine forme, cette année, d’un coup d’épée bien placé, le fonctionerfs a fait du 2, un 3. Parait même que, deux fois, c’est Trinité qu’on l’appella !

Dans ses hauteurs, en haut Dumas, le fonctionerfs se contrefiche de La guerre du Trois qu’a sournoisement déclenchée Acadomia. Fin décembre, elle a démagogiquement promis à toutes ses recrues une augmentation de 3,3 de leur moyenne scolaire. Triste système où il faut payer pour vérifier qu’un élève qui bosse en cours particuliers va plus loin que le même qui ne fiche rien dans le Service Public. Mais le Mousquetaire n’a que faire de ces sinistres mouches. Qu’elles prennent juste garde à sa colère, elles ne l’auront pas volée.

Quand le Service Public est dépeuplé, il est celui qui le caresse. En temps de crise il se doit de pourfendre les concurrences déloyales. C’est pourquoi, dès janvier, il augmentera de 3,3 points la moyenne de chacun de ses élèves. Pour tout remerciement il ne leur demande que du travail.

Le fonctionerfs souhaite une Bonne Année Athos. Avec les ans qui glissent, il n’est pas encore à l’Aramis, au contraire, sur ses grands chevaux, c’est un farouche D’Artagnan.

En dehors de ces inédits Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s