Dictionerfs – Inédit – L’Adoublement

L’ADOUB(L)EMENT Le Moyen-Âge ingrat (a- privatif ; cérémonie par laquelle on ne redouble plus)

La lourdeur de L’Épaisse Dame au Socle a déjà été établie (Voir L’Épaisse Dame au Socle). Désormais il faut se mettre en tête qu’elle est gentille.
À chaque fin de trimestre il est pourtant inquiet l’enfant qui confie son destin scolaire à un Conseil de Classe. Il faut s’y résoudre : cette institution ne sent plus le soufre, mais l’à bout de souffle.

En fait la boucherie des Anciens est devenue un restaurant végétarien.

Les Dragons mangent du steak-frite et font copains-copains avec les élèves. Certains auraient même été enfermés dans le garage à vélos et des élèves auraient même tiré un dragon par la queue jusqu’à ce que le Drag’couine.

Il est loin le Hussard qui crachait le feu quand on avait mal travaillé : il ressemble de plus en plus à une poule mouillée. Du coup les inquiétudes accumulées d’une classe de 25 élèves finissent en eau de boudin de Socle : c’est l’abandon en case campagne.

En fait le conseil de classe c’est pour de rire.

C’est un passage à niveau fictif. La gare est désaffectée : le chef de gare fait semblant. L’antre du dragon c’est pareil. La seule preuve de son existence est la porte qui se ferme au moment du Conseil de Classe. Si jamais la porte grince, ça fait quand même un peu peur aux moins courageux.

L’Épaisse Dame au Socle, elle, estime que la menace, le fil de sa pensée, suffisent.

Cette Grande Cocheuse est si gentille qu’au moment de sévir elle procède à un adoublement  général. Oui, lorsque le redoublement se profile, elle lui crie : «Arriéré !», Vade-Retropédalage et adouble tout le monde.

Dans ce folklore médiéval le Conseil de Classe est une table ronde laïque. Tous les professeurs sont égaux et chacun siège avec son ego : «dans ma matière, ça se passe bien», «je l’ai encore félicité(e) ce matin».

Au milieu, cool, un Principal. Roi Arthur sur le départ, il lui tarde d’aller raccrocher son Excalibur à son rocher. Mais c’est encore à lui – préséance oblige – que L’Épaisse Dame au Socle, telle la Dame du Lac, est apparue.

Celle-ci a donné des consignes très claires.

Il importe que les enseignants rendent les armes et que l’élève soit doué dans l’art de la vraiconnerie (il faut s’adapter : le faucon est plutôt difficile à trouver en zone urbaine). Ensuite l’élève est convoqué dans le bureau du Principal et écoute un sermon. Finalement L’Épaisse Dame entre en jeu. Elle va donner trois coups du plat de son épée sur la joue de l’élève et le tour sera joué.

Et elle en adouble des élèves !

C’est qu’il y a 80% d’une classe d’âge qui doit devenir bachelier !

Une dernière chose : lorsque la porte du conseil de classe se referme on entend un Graal d’agonie.

Une légende de fonctionerfs dit que ce Graal sert à recueillir le sang d’encre des professeurs de ces élèves qui ne redoublent plus.

Sur ce vase il est inscrit : «Mieux vaut tête bien faite que table bien ronde»

En dehors de ces inédits – et de cette fin du monde – Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Dictionerfs – Inédit – L’Adoublement

  1. Dante dit :

    Bravo pour ce texte, marrant, intelligent , et surtout décrivant une réalité si vraie !
    Un seul bémol:votre mansuétude vis à vis du roi Arthur.Mon roi Arthur à moi (je suis prof aussi) est un vrai monarque, un tyranneau imbécile.

    • lessaules dit :

      Dante, lorsqu’Excalibur aura à nouveau été plantée dans le Socle Commun, un nouveau roi viendra. Vous qui entrez sur ce blog, n’abandonnez pas tout espoir.

  2. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s