Dictionerfs – Inédit – Helmut le mammouth

HELMUT LE MAMMOUTH  mammifier adapté au froid (gravé dans la Marne)

Les sondages de popularité sont rassurants pour les enseignants : alors que les pauvres professeurs pensent toucher le fond, on les plaint.

Certains sondages sont même si profonds qu’ils exhument la carcasse d’un mammouth.

Pour preuve, le sondage qui a eu lieu, début novembre, dans la Marne. Cette découverte a rappelé à l’opinion publique la fonte des postes dont a été victime l’Éducation Nationale en 60 000 avant notre ère-GPP.

Mâchoires inférieures, crâne, défenses, colonne vertébrale… C’est en fouillant un site gallo-romain que la carcasse a été retrouvée. La nature antique du site tendait à faire de l’animal un membre de l’espèce mammuthus antiquus, communément appelé enseignant de langues mortes. Rapidement les archéozoologues penchèrent plutôt pour un mammuthus primigenius, un pédagogue de génie, enfièvré jusqu’à ce que son être et ses avoirs soient définitivement gelés.

Depuis c’est Steppes by Steppes que les scientifiques reconstituent son identité précise.

Dans le souci de faciliter la communication avec le grand public l’animal a été prénommé Helmut. Ce prénom rend hommage aux enseignants d’allemand qui sont dispatchés, essorés, dégraissés et dont le destin sent la langue morte.

Les circonstances du décès de l’animal sont assez claires. Ce Mammouth, originaire de la Marne, est mort par là où il a été pêché : il a trop marné.

Sur sa carcasse, chose rare, des parties sont encore en connexion (bras droit, vertèbres…). Ces connexions indiquent un établissement d’affectation versé dans le numérique, bénéficiaire d’un réseau informatique très puissant.

Mais la technologie n’a pas suffi. La disparition de l’animal est sans doute liée à un environnement vaseux : forêt de compétences, absence de soutien, remise en cause de son autorité. Des sédiments peu violents, insidieux, progressifs. Comme tout un mammouth, il a été peu à peu enlisé par l’Élysée et livré à la vindicte publique par le privé.

Tout ça pour n’être réduit qu’à une grosse flaque de marne.

Sur ce mammouth, à l’évidence combattif, on s’attendrait à trouver deux défenses du Service Public. En réalité la présence surprenante d’une troisième lui donne un Brevet de courage et de respectabilité.

Des archéozoologues avancent l’hypothèse – jamais étayée jusque là – d’une évolution inédite du mammouth : c’est l’aptitude de l’animal à redresser, seul, le service public qui serait à l’origine de cette troisième défense. Cela témoignerait d’une période (sans doute brève) où le mammouth serait devenu plus gras que le dégraisseur.

Helmut, du fond de son âge farouche, ne se laissa sans doute jamais démonter.

Ce n’est que mort, enterré et gelé que cet authentique mammouth se laisse désormais démonter.

Son exposition est prévu au Muséum d’Histoire Naturelle.

À l’aide de ce mikado d’os, les scientifiques, très émus, vont reconstituer le Carné de correspondance.

Ce mammouth est d’autant plus rare qu’au milieu de son crâne, on parvient même à déceler un étrange sourire. Un sourire qui est le seul vestige de sa chaire d’enseignant.

À la suite des historiens qui ont planché sur l’énigme du sourire de la Joconde, il faudra que des spécialistes se penchent sur le sourire archaïque du mammouth.

En dehors de ces inédits Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – Helmut le mammouth

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s