Dictionerfs – Inédit – Épaisse Dame au socle

ÉPAISSE DAME AU SOCLE (L’) Contrepétence de l’épée de Damoclès (Grosse case)

L’Épaisse Dame au socle est lourde.
Selon les textes, les fonctionnaires lui doivent un pélerinage. À genoux, de préférence.

Let the Socle shine !

Cette dame n’a pourtant rien d’une Sainte. Si, peut-être une Sainte Nitouche : pour qui cocher c’est cacher.

On l’accuse de canoniser, d’exploser, de dynamiter les savoirs. C’est vrai qu’elle n’a rien d’une petite voleuse. Elle voit grand, du haut-vol. Certains la surnomment même La Grande Cocheuse.

Inutile de dire que le fonctionerfs voudrait bien échapper au socle commun des mortels.

Justement comment peut-on échapper à la Grande Cocheuse ?

– Dans la grande marchandisation scolaire, on peut vendre son âme au diable. Ce diable scolaire que le domaine des compétences transforme en Grand Cruciforme.

– On peut perdre l’esprit dans l’étourdissement du Vol au-dessus du nid de compétences. Sous les effets de la logique comptable et de leur attaché-cases, il arrive que certains profs craquent et murmurent, la tête baissée, un refrain prémonitoire : «des petites croix, des petites croix, encore des petites croix et on mettra les fonctionerfs dans une grande case et ils n’entendront plus parler de cases».

– On peut échapper au coup de lame de la Dame en pratiquement l’enseignement Hors-socle. Des fonctionerfs la jouent Strange Case of Dr Jekyll, bien cachés, déguisés en Hyde. Ils ont bien compris le système qui dit «Prends ton TOC d’heures et ne compte pas sur le docteur». Pour eux, ne pas cocher, c’est résister.

Mais à quoi tient-elle cette Épaisse Dame au Socle ?

À un fil ? À un crin des grands chevaux du Service Public ?

Les cases seraient prêtes et «cochons» qui s’en dédit ?

Le ridicule ne tue pas, il se coche.

Les piliers, au nombre de 7, sonnent comme un rappel furieux de 17, comme un appel à la désertion des incasables, des non-pliés, sur le chemin de la Dame au socle.

Comme une odeur de soufre, de fin de Socle. Socle you !

En dehors de ces inédits Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – Épaisse Dame au socle

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s