Dictionerfs – Inédit – La Raviolution

LA RAVIOLUTION page d’histoire (Ça commensal comme ça…)

Durant cette période de l’histoire du Service Public que l’on nommait Restauration, le peuple éducatif prenait son repas à la cantine.
Brutalement, sans savoir s’il s’agissait de la force du destin ou de la force de politiques coupables, on ne mangea plus à la cantine : on s’y alimenta.

La réduction des moyens justifia la faim.

Le changement fut progressif mais sans faille.

Aussi sûrement que le mammouth se raréfie après une battue visant à le chasser de la fonction publique, la cuisine se passa de cuisinier. Les assiettes furent dimensionnées à la baisse. Les portions furent pesées. Le droit du vin devint un droit divin. Des plats étranges apparurent.

Pourtant, endurer ce régime ne transforma personne en ventre mou.

Les actions furent d’abord modestes mais toutes portaient le sceau d’une indignation sincère.

Un jour, on rapporta que l’un avait pris deux pains, pour son repas.

Un jour ce fut un autre qui contesta le menu.

Le peuple éducatif, que le cellophane n’emballait pas, rêvait d’Homard Thermidor, de Tajines.

Et un lundi, ce fut ravioli.

À la vue du plat, comme un diable jailli de sa boîte, des hommes sursautèrent. D’autres tonitruaient «Le sursaut, c’est maintenant», gardant prudemment leur mitraille pour prendre un café.  À tous, l’épidémie de raviolis donnait des pustules.

À travers le réfectoire vibrèrent des cris féroces. À travers les couloirs coururent des corps désarticulés. Jusqu’aux recoins les plus noirs des paroles mûries et amères se propagèrent.

Le mouvement était en marche, une réaction en chaîne libérait les âmes : aucun espoir que des gueux se lassent devant ce qui est dégueulasse.

Ils avaient faim, il fallait que ça se sache.

Déjà, dans la file d’attente la queue s’inversa. Dans cette émeute de mammouths il s’en fallait d’un rien que le sang versât. Au milieu, cochant et ricochant, le personnel en livret de compétences ne put contenir cette énergie épuisée trop longtemps par ses liens.

Un homme bodysurfa sur la file, comme l’incarnation épileptique du triomphe au cri de : «Thermidore, j’adoorrrre !»

Le peuple éducatif, après avoir tant grondé, avait donc désenroué sa voix. Il parlait clair et troquait clairement sa CSP pour une CSP +, celle de Commensal de Salut Public. Il réclama même du poisson à la Marseillaise.

La farce était à point : la Raviolution était en marche.

Illico, en rien aventurier d’une monarchie perdue, le peuple exigea la convocation d’un État généreux.

En vain.

Le pouvoir se contenta de rendre une copie Recto-Versailles, exigeant que le peuple se tienne à carreau. Et il ajouta du bout des lèvres : «À l’avenir, s’ils ont encore faim, qu’on leur donne deux morceaux de pain.»

En dépit du mouvement populaire, appétit, appétit, le capitalisme continua à faire son nid. Le peuple éducatif ne croyant, comme son estomac, que ce qu’il voit, déchanta.

Les tricoteuses et tricoteurs d’acquis sociaux, filles et fils d’Adam et Rêve, y songent de plus belle : «Une seule solution : la Raviolution»

En dehors de ces inédits Le Dictionerfs existe en livre et en librairies (partout en France ! ; à Grenoble : à La Librairie du Square, à La Dérive, à La Fnac)

Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Dictionerfs – Inédit – La Raviolution

  1. samines dit :

    Lu, ri, souri et mis en ligne. Bonne journe . Ri quand on nat hein. Parce qu’avec le temps….

    Date: Wed, 14 Nov 2012 19:50:18 +0000 To: philippe.landon@hotmail.fr

    • lessaules dit :

      Le ravioli c’est bien joli, mais c’est vrai que le Dauphiné aime aussi la raviole.

      Sinon, si vous passez à Montréal, voici la présentation d’un restaurant nommé…RAVIOLUTION. Comme quoi, ça s’invente !

      « Les restaurants spécialisés dans un type de cuisine sont nombreux, mais RAVIOLUTION emprunte un chemin différent et se spécialise dans un type de met! Ayant mis l’accent sur le volet artistique et original de la cuisine, ce resto repousse les frontières et fait du ravioli une véritable star.

      Accompagnés de sauces exotiques, comme aux artichauts ou au varech et lavande, les pâtes deviennent des plus originales. En ajoutant du saumon, de l’agneau et du canard, RAVIOLUTION crée des saveurs que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

      Des brochettes et des steaks, ainsi que des mets pour végétariens comme l’aubergine au bocconcini, se trouvent au menu. Ceux qui ont encore une petite place à la fin du repas se régaleront des raviolis au chocolat comme dessert, garnis de massepain avec un zeste d’orange, voilà de quoi finir la soirée en beauté! « 

  2. Ping : Dictionerfs – Inédit – Le sourire du Crémier | collectiflessaules

  3. Ping : Dictionerfs – Inédit – Français 1er | collectiflessaules

  4. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s