Dictionerfs – Inédit – Délégués

DÉLÉGUÉS n.pl (Déléguez, déléguez, il en restera toujours quelque chose)

En début d’année chaque classe élit ses délégués.

Chacun sait que le fonctionnaire a ses avoirs gelés ; chacun sait qu’un fonctionerfs peut recevoir des dégelés ; chacun sait – et s’en amuse – que le prof passe malheureusement pour un mammouth surgelé.

Mais un délégué, qu’est-ce que c’est ? Il arrive même que certains profs se posent la question en fin d’année. Aussi déroutés par leur année que par un film de Godard, certains professeurs – moins Tarzan que Jean Seberg d’A bout de souffle – prononcent, au milieu d’une classe survoltée, ces derniers mots d’agonisant : «Qu’est-ce que c’est Délégué ? »

La plupart du temps la beauté des Délégués se voit sans délai.

L’œil vif, le verbe assuré, une véritable prestance.

Pas Agnan, D’Artagnan ! La preuve, les délégués sont aussi ‘quatre’ que les ‘trois’ mousquetaires (2 délégués et 2 suppléants).

Ce délégué, c’est le principe de l’élève à triple action : il coupe la chique aux pénibles, il les empêche de recommencer et il assure au professeur que le cours peut continuer.

Le Délégué qui se soucie de son Professeur, c’est D’Artagnan qui protège Don Quichotte.

Tout ce qui est délégué porte un joli nom.

Hélas la démagogie paie…comme dans les républiques bananières ou dans les pires dictatures (dans les dictatures rigolotes, ça se passe mieux).

À coup de «Le changement de prof c’est maintenant» ou autre «Avec des frites tout devient possible à la cantine», des élèves en mal de reconnaissance institutionnelle se font un Botox populi. Capables dans ce moment crucial de se secouer la pulpe, ils candidatent au rôle de délégué. Malgré une profession de foi qui tourne au borborygmes, tout le monde comprend que le candidat veut la fin des cours et couperait bien leçon au professeur.

Ce qui devrait se terminer dans un éclat de rire finit en queue de poisson (ou de tout autre animal totalement déplacé dans une salle transformée en bureau de vote). Il faut bien s’y résoudre. L’éthylotest est formel : l’urne n’est pas bourrée. Le maître-gêneur a réussi à noyer le poisson : l’éternel exclu est élu. Si jeune et déjà cumulard…

Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom.

Heureusement, dans ces cas là, le suppléant, qu’on aurait tort de ne voir que derrière, se fait plus séant que le titulaire.
Délégation La délégation de Service Public, si elle fait d’heureux élus, ne passe pas par une élection. Elle donne un haut-le-cœur, un vertige, comme une drôle d’envie de déléguer.

Le Dictionerfs existe en livre et en librairies : Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s