Dictionerfs – Inédit – La retraite

RETRAITE Bonne action féminine (plan social aux senteurs familiales)
Certains ont faim de carrière, d’autres ont une fin de carrière. Du petit pot perdu à la grande paix retrouvée.

De l’Areuh ! à la Retraite.

De l’enfant à l’Enfin !

Quelle histoire : du poil de mammouth dégraissé à la Toison d’Or.
D’un bout à l’autre de la chaîne :  d’abord ceux qui débutent et font des pieds et des mains ; enfin ceux qui, arrivés au dernier échelon, ne s’accrochent plus au pinceau plein de l’école.

À l’heure où on fait perdre à l’école ses Connaissances, des fonctionnaires méritent la Reconnaissance. Mais aux stations Service Public le prix de la Reconnessence ne cesse d’augmenter, pas étonnant alors que ça se finisse par un tablier rendu à la Patrie !

Pourtant, dans les zones sensibles, quand un enseignant part à la retraite, c’est une bibliothèque qui brûle. Une bibliothèque de lettres mortes sans post-scriptum ?
Bien sûr, un autre hérite d’un poste, mais la postérité dans tout ça ?

Retraité comme un chien, sans niche fiscale. Ah la vache, comme on les traite ! C’est sans tambour ni trompette, la retraite du fonctionerfs. Le Grand Mammouth en glace plus d’un. Au bout du bâton : pas d’esquimau, des ecchymoses.

Alors que le fonctionnaire s’en attriste, le fonctionerfs, lui, s’en moque.

Il est habitué au gel de ses avoirs et habité par quelque chose de bien plus grand que l’Institution.  Un côté Buzz l’Éclair, ranger du Service Public.
Il aime la petite musique amie qui caresse ses oreilles. «Merci». «Tu vas nous manquer», «On garde le contact»…même le très limite «Tu es ici chez toi». Belle musique que ce Chaud plein les oreilles qui succède au très urbain Stand the ghetto.

En quittant la ruche, pas le bourdon : la douceur du miel.

Il se portaille enfin, il se transbahute , il troque sa voiture de fonction pour une caisse de retraite.

Il a compris, l’homme accompli : c’est maintenant que ça commence !

L’homme au Bras d’Or va redécouvrir les pleins, les déliés de la vie quotidienne. Et comme à partir de maintenant il va être entouré d’enfants (les siens), on peut dire que la boucle est bouclée.

Malgré tout, qu’on y prenne garde, même si le fonctionerfs est en retrait, hors de question de s’amollir, il continue à se battre en retraite.

Le Dictionerfs existe en livre et en librairies : Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit – La retraite

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s