Dictionerfs – Inédit, l’article Coquilles

COQUILLES n.f.pl (élément essentiel d’un jeu d’adresse où l’on abat des coQuilles)
Le Dictionerfs est écrit par des enseignants, il se doit sans faute. Sans aucune faute ? Il se doigt dans l’œil
En écrivant, la pensée d’abord affleure, portée par des mots qui grondent. Puis vient l’édition du texte…et tout le tremblement ! C’est la multiplication, l’empilement des versions, des corrections. Article qu’on ajoute, article qu’on retranche, article con tout court. Un accès d’epilepsignes. Un haut-mal qui fait du bien.
Et puis le texte final jaillit. Ce texte n’est pas un nouveau psittasigne sur le monde enseignant. Il sort du neuf : ab novo. Au pays de la Chère Rasade de Service Public et des 1000 et une nuits de l’édition d’un livre, c’est de l’or noir en caractères d’imprimerie.
Dans cette effervescence à être nœuf pas étonnant que, parfois, tout parte en coquilles. Les auteurs sont si peu avares en mots qu’ils en inventent.

À ces fous d’or noir les coquilles offriront une protection contre le péché d’orgueil et de perfection.

Le Dictionerfs existe en livre et en librairies : Dictionerfs (du collège commun et des colères universelles de l’Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs), éditions La Ville Brûle, 2012

Publicités
Cet article, publié dans Objectifs, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dictionerfs – Inédit, l’article Coquilles

  1. Ping : Dictionerfs inédits – Best-Nerfs-Of | collectiflessaules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s