Rencontre parents et communauté éducative du 22 février 2011

La communauté éducative du collège et les parents d’élèves du collège se sont réunis le 22 février 2011 pour se concerter sur les difficultés auxquelles est confronté le collège et sur les actions à mener pour le défendre. Ont été évoqués :

  • la diminution du nombres d’heures profs et par conséquence la diminution du nombre de postes enseignants  annoncées pour la rentrée 2011-2012
  • les réductions de personnel de la vie scolaire et du personnel technique
  • les manques de matériel et d’infrastructure informatiques
  • la planification de la reconstruction du collège
  • les actions déjà entreprises : le boycott du CA du 7 février, la médiatisation de ce boycott dans la presse locale, l’envoi de courriers au Conseil Général et à l’Inspection Académique. (avec demande de rendez-vous à l’I.A.)

Il a été décidé de rédiger une pétition à l’attention de l’Inspection Académique et du Conseil Général que les parents d’élèves vont faire signer dans les différents quartiers du secteur des Saules (aux parents des élèves du collège mais aussi aux parents des écoliers du secteur et plus largement aux habitants sensibles à ces dysfonctionnements). Une matinée « Collège mort » sera organisée le mercredi 23 mars, à l’issue de laquelle une marche du Collectif aura lieu entre l’Inspection Académique et le Conseil Général. Le Collectif délivrera à cette occasion les pétitions signées aux deux instances.

Publicités
Cet article a été publié dans Objectifs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s